Accueil  > Pour les avocats  > Formation continue  > Formations offertes par le Barreau  > Recherche par domaines de droit

Pour les avocats

Formations offertes par le Barreau

 

La médiation d'une allégation de harcèlement psychologique : L'approche transformative

Dates et lieux de tenue de cette activité

Animateur: Me John Peter Weldon

___________________________________________________

L’allégation de harcèlement psychologique en milieu de travail est révélatrice d’une crise d’interaction humaine, qui s’accompagne souvent de carences sur le plan de la gestion. Une telle allégation n’est pas tant un problème à diagnostiquer et à résoudre qu’une relation à comprendre et à réparer.

La médiation d’une allégation de harcèlement psychologique est nécessairement différente de la médiation d’une transaction d’affaires. Cette dernière fait souvent appel à la négociation raisonnée des besoins et intérêts des parties à un litige civil ou commercial afin d’en arriver à un règlement mutuellement satisfaisant.

En matière de harcèlement psychologique - une situation conflictuelle caractérisée par des blessures et des malentendus - le modèle de médiation approprié sera davantage axé sur la relation interpersonnelle entre les parties. Ainsi, la médiation transformative (Bush et Folger, The Promise of Mediation, 2005), vise plutôt la clarification et l’assainissement d’une interaction par la recherche d’une compréhension subjective plus large de la situation vécue par les parties au moyen de la mise en commun et de l’interpénétration de récits divergents.

Cette médiation se présente sous forme d’une conversation qui vise à fournir aux parties qui le désirent un lieu sécurisant pour exprimer leurs points de vue, leurs sentiments, leurs préférences et leurs demandes en toute confidentialité. Il s’agit d’une démarche de justice participative qui place les participants au centre du processus en leur reconnaissant le droit d’exercer des choix et de prendre des décisions les concernant tout au long du processus.

La médiation redonne voix et pouvoir à la personne qui se sent victime. Elle offre l’occasion à la personne à qui sont adressés les reproches de se rendre compte de l’impact de ses gestes et paroles, de s’expliquer, de présenter ses excuses si elle le désire et de proposer des mesures concrètes pour « réparer » la relation et éventuellement le tort causé. Il s’agit d’une démarche non pas de jugement, de punition et de stigmatisation, mais de communication, de responsabilisation et de redressement.

Du point de vue de l’employeur aux prises avec une allégation ou une plainte de harcèlement de la part d’employés, la médiation peut représenter une solution rapide, économique et durable favorisant l’amélioration de la relation entre les participants et l’apaisement de l’entourage. Du point de vue des associations syndicales ou patronales, la médiation sera également l’option à privilégier pour traiter de situations devenues délicates lorsque la personne plaignante et la personne mise en cause font partie d'une même association.

Il va de soi qu’une médiation dans un domaine aussi névralgique doit être volontaire, présenter une garantie de stricte confidentialité, être soigneusement préparée, respecter le caractère évolutif du processus et faire l’objet d’un suivi approprié. Le séminaire, qui s’inspire du modèle transformatif de médiation (adopté par le program REDRESS™ de l’US Postal System, 2e employeur en importance aux États-Unis, pour traiter de l’ensemble des conflits en milieu du travail) s’appuiera sur ces cinq caractéristiques et permettra de prévoir et d'éviter les nombreux pièges interpersonnels, administratifs et institutionnels inhérents à ce champ de pratique.

Par le biais d’une pédagogie expérientielle interactive, enrichie de l’apport d’une adjointe en animation pédagogique, les différentes formes d'intervention proposées seront présentées de façon concrète afin d’en faciliter l’apprentissage et l’intégration.

Clientèle visée

Toute personne concernée par la problématique du harcèlement. Avoir assisté à une formation sur le harcèlement psychologique serait un atout. L’inscription est limitée à 12 participants.

Objectifs de la formation

À la fin de la formation, les participants :

  • Comprendront la théorie transformative du conflit.
  • S’approprieront les concepts de compétence (empowerment) et d’ouverture (recognition)
  • Comprendront les objectifs d’un tiers intervenant dans un cadre transformatif
  • Comprendront les formes d’intervention spécifiques utilisées par le médiateur pour favoriser chez les parties un sentiment accru de compétence personnelle et une ouverture progressive au point de vue de l’autre.
  • Se seront initiés aux pratiques de base et aux types d’intervention du médiateur transformatif.
  • Se seront familiarisés avec la manière d’appliquer le modèle transformatif dans le traitement d’une allégation de harcèlement psychologique.

Méthodologie

  • Capsules théoriques
  • Travail individuel, en dyade, en triade
  • Observation d’interventions (théâtre pédagogique)
  • Visionnement d’une médiation complète sur vidéo
  • Préparation d’interventions
  • Mises en situation de cas simulés
  • Rétroaction en plénière

Aspects du contenu

  • L’allégation de harcèlement, une crise d’interaction humaine
  • 4 modes d’intervention du tiers
  • 4 théories du conflit
  • 4 modèles de médiation
  • Orientation et rôle du médiateur transformatif
  • 2 objectifs : favoriser un sentiment accru de compétence personnelle et une plus grande ouverture aux points de vue de l’autre partie
  • 3 pratiques fondamentales : micro-focus, non-directivité, interventions transformatives
  • 4 types d’intervention : reflet, résumé, vérification, silence intentionnel
  • «Rester dans le sillage immédiat des parties»
  • Progression cyclique d’une médiation
  • Les différentes issues de la médiation
  • Contact avec l’employeur et mode de convocation des parties
  • Contrat d’intervention et consentement à la médiation
  • Rencontres préliminaires individuelles
  • Remarques introductives à la médiation
  • Rédaction du sommaire des acquis, du communiqué conjoint
  • Suivi avec l’employeur, les parties et l’entourage

NOTES

Formation complémentaire reconnue pour 24 heures aux fins de la formation continue obligatoire et correspondant aux 15 heures requises dans le  processus de négociation et médiation  pour l'obtention de l'accréditation en médiation familiale.

L’inscription est limitée à 12 participants.

Depuis le 1 avril 2016, le paiement complet est requis au moment de l’inscription aux activités de formation continue. Il n’y a donc plus de facturation aux membres.

Votre présence sera automatiquement inscrite dans votre dossier de formation, 21 jours après la fin de l'activité. Les frais d'inscription aux activités peuvent être modifiés.

ANNULATION / MODIFICATION : Toute demande d’annulation, de modification d’activité ou de modification de date d’activité doit être faite par écrit au 514 954-3481 (télécopieur) ou à l'adresse courriel de la responsable de l'inscription.

8 jours de calendrier ou plus avant la tenue de l’activité :

  • Annulation de l’inscription : la Formation continue du Barreau du Québec (FCBQ) conserve 25 % du montant total de l’inscription à titre de frais de gestion.
  • Modification d’activité ou de date d’activité : la FCBQ conserve 10 % du montant total de l’inscription à titre de frais de gestion.

7 jours de calendrier ou moins avant la tenue de l’activité : Aucune annulation de l’inscription ou modification d’activité ou de date d’activité. La FCBQ conserve la totalité du montant de l’inscription.

Dans tous les cas, il est possible de se faire remplacer par une autre personne à la condition de transmettre en temps utile à la FCBQ les coordonnées de cette personne à laquelle l’attestation sera transmise.

La FCBQ se réserve le droit d’annuler toute activité de formation. Le cas échéant, la responsabilité de la FCBQ consistera uniquement à rembourser en totalité les frais d’inscription payés par le participant.


              

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE