Web-pro

Activités médias et positions

Communiqués 2011


Retour à la liste des communiqués
21 février 2011
Loi spéciale et démission en bloc des procureurs en chef et des procureurs en chef adjoints
Le Barreau du Québec dénonce l’adoption d’une loi spéciale de retour au travail
Voir aussi

Montréal, le 21 février 2011 - En voulant forcer le retour au travail des procureurs aux poursuites criminelles et pénales et des juristes de l'État, le gouvernement cause à l'administration de la justice un tort plus grand que la grève elle-même. « En adoptant une loi spéciale, le gouvernement a dressé la table pour la démission en bloc des procureurs en chef et des procureurs en chef adjoints, un geste sans précédent, qui démontre bien que le lien de confiance est détruit. Les conséquences de ces gestes auront des répercussions à court, à moyen et à long termes. En l'absence des cadres démissionnaires, qui verra à s'assurer du traitement uniforme des dossiers au Québec, lequel passe par l'application des directives du Directeur des poursuites criminelles et pénales? Qui verra à la réassignation des dossiers d'un procureur malade ou absent? Qui prodiguera des conseils quant à des stratégies de poursuite ou verra au traitement de dossiers délicats comme ceux du Bureau de lutte au crime organisé ? Ces exemples sont autant de tâches primordiales qui ne seront pas menées à bien sans les cadres démissionnaires », soutient le bâtonnier du Québec, MGilles Ouimet.

Rappelons que le Barreau du Québec a désapprouvé hier l'intention du gouvernement du Québec d'adopter une loi spéciale pour forcer le retour au travail des procureurs aux poursuites criminelles et pénales et des juristes de l'État. Le Barreau du Québec demande aux députés de surseoir à l'adoption de la loi spéciale alors qu'il est encore temps et exhorte le gouvernement à trouver d'autres solutions par la reprise de la négociation.

Le Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’Ordre professionnel de quelque 23 000 avocats et avocates. Afin de remplir sa mission qui est la protection du public, le Barreau maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l’État. Pour ce faire, le Barreau surveille l’exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient les membres dans l'exercice du droit.


Demande journalistique ou entrevue


              

Barreau du Québec

© Barreau du Québec 2007-

Déclaration de confidentialité et conditions d’utilisation

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE
Mise à jour : Wed Dec 05 11:02:41 EST 2012