Web-pro

Activités médias et positions

Communiqués 2014


Retour à la liste des communiqués
9 avril 2014
Médaille du Barreau du Québec
Me Madeleine Lemieux, Ad. E. reçoit la Médaille du Barreau du Québec
Voir aussi

Montréal, le 9 avril 2014 - Le Barreau du Québec remet la plus haute de ses distinctions honorifiques à Me Madeleine Lemieux, Ad. E., afin de souligner l’apport considérable de Me Lemieux à l’avancement et à la pratique du droit au Québec. La cérémonie officielle durant laquelle la Médaille du Barreau sera remise à Me Madeleine Lemieux aura lieu le samedi 7 juin 2014, à 18 h, lors de la clôture du Congrès annuel du Barreau du Québec, à Tremblant.

Madeleine Lemieux
Mme la bâtonnière Madeleine Lemieux, Ad. E.

Déontologie, éthique, transparence, langage clair, efficacité procédurale : voilà les principaux fils de trame du portait qu’on peut esquisser de Me Madeleine Lemieux, Ad. E., récipiendaire de la Médaille du Barreau du Québec 2014. Et pour étoffer ce portrait, il faut assurément mentionner : constance envers les valeurs de la démocratie et cohérence dans la défense des intérêts publics.

Tout au long de son parcours professionnel, Madeleine Lemieux a posé les gestes d’un indéfectible engagement envers l’amélioration de la pratique du droit et son rayonnement. Me Lemieux a été la quatrième femme à occuper le poste, en 2005-2006, de bâtonnière du Québec. Au cours de ce mandat, elle a renforcé le rôle de premier plan joué par le Barreau du Québec au sein de la société québécoise, notamment en défendant les valeurs de la démocratie, et elle a priorisé dans ses réalisations celles visant concrètement la protection du public, en s’assurant que les processus qui visent cette protection soient efficaces et transparents.

Madeleine Lemieux a été admise au Barreau en 1974, après avoir complété une licence en droit à l’Université Laval et une scolarité de maîtrise en droit à l’Université de Montréal. Bientôt administratrice de société, elle poursuit également des études de deuxième cycle en éthique appliquée. Me Lemieux a évolué principalement dans les domaines du droit administratif, du droit agricole, du droit du travail et du droit municipal au sein du cabinet Paradis, Lemieux, Francis à Bedford, et elle est médiatrice accréditée. Me Lemieux a, par ailleurs, présidé le Conseil des services essentiels pendant 10 années au cours desquelles elle a acquis une connaissance approfondie des institutions publiques et des relations du travail dans les secteurs municipal et de la santé.

Très active au sein du Barreau du Québec, madame la bâtonnière Lemieux a présidé le Comité du Fonds d’indemnisation et a été membre de plusieurs comités statutaires dont le Comité de discipline et le Comité d’accès à la profession. Me Lemieux a présidé le groupe de travail formé par le ministère de la Justice du Québec sur la réforme du régime d’indemnisation des victimes d’actes criminels et, récemment, elle a accepté la présidence du conseil d’administration du Fonds d’assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec.

Elle préside aussi, en ce moment, le Comité du Barreau sur la révision du Code de déontologie des avocats, un travail qui aura probablement comme impact d’orienter la révision des autres codes de déontologie professionnelle du Québec.

Hors Québec, Me Madeleine Lemieux a été active au sein de la Fédération des ordres professionnels de juristes au Canada. Elle a d’autre part, à titre d’experte-conseil du Québec, livré, en Afrique du Sud, son expérience sur la législation et la règlementation concernant le maintien des services essentiels en temps de grève. Elle a surtout apporté une approche singulière en matière de médiation en vue de l’élaboration des services essentiels. Elle a aussi participé à des missions d’aide internationale en Serbie et en Haïti, missions qui visaient à appuyer l’élaboration de structures, de règles, de politiques et les choix d’actions nécessaires à la viabilité, l’intégrité et la reconnaissance du système professionnel des avocats.

Me Madeleine Lemieux est l’auteure de l’ouvrage Tribunaux administratifs du Québec – Règles et législation annotées, paru en 2002. Elle assure par ailleurs la formation de membres de tribunaux administratifs et elle enseigne depuis plusieurs années à l’École de formation professionnelle du Barreau, en droit professionnel, en éthique, en déontologie et en droit administratif.

Le Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’Ordre professionnel de quelque 25 000 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d’analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin de remplir sa mission qui est la protection du public, le Barreau maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l’État. Pour ce faire, le Barreau surveille l’exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient les membres dans l'exercice du droit.


Demande journalistique ou entrevue


              

Barreau du Québec

© Barreau du Québec 2007-

Déclaration de confidentialité et conditions d’utilisations

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE
Mise à jour : 11 April 2014