Web-pro

Activités médias et positions

Communiqués 2017


Retour à la liste des communiqués
14 février 2017
Grève des juristes de l’État
Selon la bâtonnière du Québec, « Cette situation a assez duré »

Montréal, le 14 février 2017 – Le Barreau du Québec réagit face à l’impasse des négociations avec les juristes de l’État. L’Ordre professionnel, dont le mandat est la protection du public, estime que le recul affiché dans les pourparlers entre le gouvernement du Québec et le syndicat amplifie le fait qu’actuellement, la population n’obtient pas le niveau de services attendu de son administration gouvernementale. « Cette situation a assez duré et le temps est venu de considérer le rôle fondamental des juristes de l’État dans la bonne marche des activités législatives » a précisé la bâtonnière du Québec, Me Claudia P. Prémont, Ad. E.

Réagissant à la sortie publique de l’Association des avocats et des notaires de l’État québécois (LANEQ), la bâtonnière Prémont a mentionné que « les juristes de l’État doivent malheureusement utiliser des moyens légaux pour se faire entendre et faire pression ». Cette affirmation en réfère à l’annonce de LANEQ quant au dépôt d’un recours judiciaire devant le Tribunal administratif du travail pour le remboursement du fonds de grève, la réclamation de dommages moraux et de dommages-intérêts punitifs de près de 37 millions $ en alléguant que le gouvernement négocie de mauvaise foi.

Le Barreau du Québec a mentionné à plusieurs reprises, depuis le début du conflit de travail, que la population québécoise est lésée par l’absence d’un dialogue constructif entre les parties. Plusieurs services destinés à la population sont diminués parce que des centaines de milliers d’heures de services juridiques n’ont pas été fournies à l’État. « Cette situation est préjudiciable à tous les Québécoises et les Québécois, dont plusieurs justiciables qui ne peuvent obtenir justice dans des délais raisonnables. Cette grève crée des retards majeurs dans les rôles des différents tribunaux et dans l’adoption de projets de loi ayant une incidence directe dans la vie des citoyens. Les conséquences vont à l’encontre des intérêts du gouvernement et du peuple québécois » a conclu Me Prémont.

Le Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’Ordre professionnel de quelque 25 500 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d’analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin d’assurer la protection du public, le Barreau du Québec surveille l’exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient ses membres dans l'exercice du droit. 


Demande journalistique ou entrevue


              

Barreau du Québec

© Barreau du Québec 2007-

Déclaration de confidentialité et conditions d’utilisation

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE
Mise à jour : Tue Feb 14 09:46:07 EST 2017