Web-pro

Accueil  >  Activités médias et positions  >  Lettres aux médias

Activités médias et positions

Lettres aux médias


Retour à la liste des lettres médias
10 juin 2015
Me Claude Bisson est un modèle de rigueur et de droiture

C’est avec grande fierté que je remettrai aujourd’hui la Médaille du Barreau du Québec, la plus haute distinction de notre Ordre professionnel, à un homme d’exception, Me Claude Bisson, O.C. Après un brillant parcours comme avocat, magistrat et commissaire enquêteur lors de plusieurs commissions d’enquête, Me Bisson occupe aujourd’hui l’importante fonction de jurisconsulte à l’Assemblée nationale du Québec.

Dans cette fonction particulière de jurisconsulte, Me Bisson est le gardien de l’éthique gouvernementale. À ce titre, il prodigue des conseils et des opinions juridiques auprès des députés québécois. Le doigté et le jugement sûr de Claude Bisson servent la société québécoise depuis 19 ans. La longévité même de Me Bisson dans ce mandat renouvelable aux cinq ans est le signe du respect qu’on lui porte tant au sein de la communauté juridique qu’à l’Assemblée nationale.

Pilier de la communauté juridique, Claude Bisson est un juriste rigoureux et respecté dont l’affabilité légendaire n’a d’égal que sa grande humilité. Homme discret et d’une grande probité intellectuelle, il a, tout au long de sa vie professionnelle, fait preuve d’un talent rare : celui de s’effacer derrière les fonctions qu’il a occupées pour se consacrer à sa tâche avec un professionnalisme reconnu et apprécié de tous ses pairs.

À quelques heures de saluer son parcours exemplaire, je félicite haut et fort Me Bisson pour ses accomplissements professionnels. Je ne peux par ailleurs que déplorer le récent traitement teinté de partisanerie dont il a fait l’objet dans l’exercice de ses fonctions. Reconnaître et valoriser la droiture de ceux et celles qui assument avec compétence et rigueur leur charge publique est un devoir. Les divergences de vues doivent servir à mener un débat d’idées, pas à entacher les réputations de personnes méritoires. Démontrons la pertinence de nos processus démocratiques par des gestes valorisant la droiture, la neutralité et les instruments qui nous aident à conserver notre santé démocratique. Des gestes propres à donner confiance au public plutôt que de la miner.

Bernard Synnott, bâtonnier du Québec
Montréal, le 10 juin 2015



              

Barreau du Québec

© Barreau du Québec 2007-

Déclaration de confidentialité et conditions d’utilisation

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE
Mise à jour : Wed Jun 10 09:40:00 EDT 2015