ATTENTION : Les archives du Journal du Barreau vous sont présentées telles qu'elles ont été déposées sur le Web au moment de leur publication. Il est donc possible que certains liens soient non fonctionnels et que certains renseignements soient périmés.

Pour toute question ou commentaire concernant le Journal, communiquez avec journaldubarreau@barreau.qc.ca

Visitez la page officielle du Journal du Barreau sur le site Web du Barreau du Québec.

 

Parmi nous

Journal du Barreau
p.4marcotte

Me Guy Marcotte (1961), de la section de Montréal, a récemment été nommé, pour un mandat de cinq ans, président des comités de discipline de la Chambre de l'assurance de dommages. Ces deux Chambres relèvent de la Loi sur la distribution de produits et services financiers. Me Marcotte préside également les comités de discipline de l'Ordre professionnel des comptables généraux licenciés du Québec et de l'Ordre professionnel des comptables en management accrédités du Québec.

vers le haut de la page

Me Martin Vauclair (1994), de la section de Montréal, poursuit sa pratique de droit criminel et disciplinaire depuis le 1er décembre dernier au sein du cabinet montréalais Desrosiers, Turcotte, Marchand.

vers le haut de la page

Louis Le Bel à la Cour suprême du Canada

p.4

Communiqué - La ministre de la Justice et procureure générale du Canada, l'honorable Anne McLellan, a annoncé le 22 décembre dernier la nomination à la Cour suprême du Canada de Monsieur le juge Louis Le Bel, juge à la Cour d'appel du Québec.

Monsieur le juge Le Bel a reçu un diplôme en droit de l'Université Laval en 1961. Il a obtenu une maîtrise en droit de l'Université de Toronto, dans le domaine du droit du travail et du droit comparé, et il détient un diplôme de 2e cycle en droit privé de l'Université Laval. Le juge Le Bel a été admis au Barreau du Québec en 1962.

Avant sa nomination à la Cour d'appel du Québec, M. Le Bel exerçait le droit au sein du cabinet Grondin, Le Bel, Poudrier, à Québec, principalement dans le domaine du droit du travail et du droit administratif.

Au cours de ses années d'exercice, le juge Le Bel a été professeur invité au programme de maîtrise de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et chargé de cours au programme de maîtrise en relations industrielles de l'Université Laval. Il est l'auteur de plusieurs articles en droit du travail et en droit civil et coauteur de l'ouvrage intitulé Droit du travail en vigueur au Québec, réédité par les Presses de l'Université Laval en 1991 sous le titre Droit du travail.

Monsieur le juge Le Bel a occupé les fonctions de vice-président du Barreau du Québec dont il a été le bâtonnier en 1983. Il a été membre de la Corporation de l'aide juridique de Québec et de divers comités du Barreau. Il a également agi à titre de directeur de la Revue du Barreau du Québec de 1979 à 1984. Depuis 1996, Monsieur le juge Le Bel a été membre du Comité de rédaction de la Revue du Barreau canadien, et, de 1987 à 1997, membre du Conseil administratif de la société québécoise d'informations juridiques.

Cette nomination est entrée en vigueur le 7 janvier 2000.

vers le haut de la page

Me Chantal Arsenault (1994), de la section de Montréal, a été élue secrétaire-trésorière du Centre de prévention des agressions de Montréal, un organisme qui fait face à la réalité de la violence grâce à un ensemble d'activités éducatives publiques. Me Arsenault est associée du cabinet Brunet Arsenault de Montréal.

vers le haut de la page

Après avoir assuré l'intérim à la Cour municipale de Sainte-Tite depuis le 20 novembre 1998, le juge Claude Trudel a récemment été nommé par la ministre de la Justice, Linda Goupil, juge municipal à cette cour. Il continuera par ailleurs à siéger comme juge municipal dans la région de la Mauricie pour les cours de Shawinigan-Sud, Shawinigan et La Tuque.

vers le haut de la page

Nominations

Communiqué - La ministre de la Justice et procureure générale du Canada, l'honorable Anne McLellan, a annoncé le 8 décembre dernier les nominations suivantes à la magistrature du Québec:

L'honorable Jacques J. Levesque, juge à la Cour supérieure du Québec, district de Trois-Rivières, est nommé juge à la Cour supérieure du Québec, district de Québec. Il remplace le juge A. Carrier, qui a démissionné.

Monsieur le juge Levesque a obtenu son diplôme en droit de l'Université Laval en 1973 et a été admis au Barreau du Québec en 1975. Avant sa nomination à la Cour supérieure du Québec, district de Trois-Rivières, en 1993, il pratiquait le droit au sein du Cabinet Lajoie, Levesque, Beaudoin, Héon à Trois-Rivières. Il a surtout pratiqué dans les domaines du droit civil, commercial, pénal, matrimonial, municipal et du litige. Le juge Levesque a été bâtonnier du Barreau de Trois-Rivières.

M. Michel Richard, de Trois-Rivières, est nommé juge à la Cour supérieure du Québec, district de Trois-Rivières. Il remplace le juge Jacques Levesque, qui a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec, district de Québec.

Monsieur le juge Richard a obtenu son diplôme en droit de l'Université de Sherbrooke en 1970 et a été admis au Barreau du Québec l'année suivante. Au moment de sa nomination, il pratiquait le droit au sein du cabinet Beaumier, Richard à Trois-Rivières

 

vers le haut de la page

Me Marc Forest (1986), de la section de la Côte-Nord, occupe depuis janvier dernier la fonction de greffier et directeur des ressources humaines à la ville de Shawinigan-Sud.

vers le haut de la page

Me Pierre Dallaire (1980), bâtonnier de la Hull, a vu son mandat de professeur auxiliaire auprès de la Faculté de droit (section droit civil) de l'Université d'Ottawa, être renouvelé jusqu'au 31 décembre 2002. En vertu de la convention collective, un professeur auxiliaire est un « savant, un artiste ou un professionnel nommé en vue d'assumer une tâche scolaire spécifique et de valeur » pour une période ne dépassant pas 36 mois. Le bâtonnier Dallaire enseigne la responsabilité civile et le droit des assurances. Il est par ailleurs associé au sein du cabinet Beaudry, Bertrand, à Hull, où il oeuvre comme avocat plaideur en droit municipal, en responsabilité civile et en droit des assurances.

vers le haut de la page

Me Hélène Mathieu (1989), Me Richard Dion (1985) et Me Christian Thibeault (1999) de la section de Québec, se sont récemment joints à l'étude De Blois & associés. Me Mathieu, qui est à compléter une maîtrise en administration des affaires (spécialisée en services financiers), pratique dans le domaine du droit bancaire, du droit immobilier et du litige civil.

Me Richard Dion, pour sa part, jouit d'une vaste expérience en droit des affaires en plus de siéger sur de nombreux conseils d'administration.

Enfin, Me Thibeault vient compléter l'équipe en litige civil, en droit corporatif ainsi qu'en droit de la déontologie policière, lequel a connu un essor considérable au cours des dernières années.

vers le haut de la page

Me Daniel Audet (1990), de la section de Montréal, vice-président affaires corporatives chez Vidéotron Communications, a été nommé administrateur du conseil de direction de la nouvelle agence des douanes et du revenu du Canada par le ministre fédéral du Revenu, Martin Cauchon. L'Agence a amorcé ses opérations le 1er novembre 1999.

vers le haut de la page

p.4g

Me Michel Généreux (1995), de la section de Montréal, est de retour au bureau montréalais du cabinet Stikeman, Elliott au sein de la section litige. Au cours des deux années précédentes, Me Généreux a pratiqué le litige à Boston auprès du cabinet américain Testa, Hurwitz & Thibeault où il a développé une expertise quant à diverses technologies, notamment Internet, les logiciels et la non-conformité à l'arrivée de l'an 2000. Avant son départ, Me Généreux oeuvrait en litige commercial chez Stikeman, Elliott depuis 1995.

vers le haut de la page

M. le juge Richard Beaulieu, de la Cour du Québec, chambre civile, à Québec, a annoncé sa retraite de la magistrature, effective le 15 décembre dernier.

vers le haut de la page

Me Paul R. Létourneau, c.r. (1976), de la section de Montréal, a récemment été nommé vice-président et secrétaire général d'Air Canada. Me Létourneau, qui est aussi vice-président du conseil d'administration d'Air Nova, occupait déjà le poste de secrétaire général d'Air Canada avant d'être nommé à la vice-présidence.

vers le haut de la page

gagnonh

Me Hélène V. Gagnon (1995), de la section de Montréal, agit cette année à titre de première vice-présidente du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec. Elle est également coprésidente du Chantier Parfaire le savoir et la formation en vue du Sommet du Québec et de la jeunesse qui se tiendra au Québec d'ici quelques jours. Me Gagnon vient par ailleurs d'être nommée vice-présidente du conseil d'administration des Idées heureuses, société de musique baroque, qui organise notamment des concerts commentés de musique baroque. Elle est avocate au sein du cabinet Fasken Martineau DuMoulin.

vers le haut de la page

À l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, le 19 décembre dernier, est décédé Me Pierre-A. Champagne, c.r. (1951). Inscrit à la section de Montréal, Me Champagne a pratiqué essentiellement en droit de la famille.

vers le haut de la page

Me Benoît Pelletier (1982), de la section de Hull, qui est professeur titulaire (en congé) à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et député de Chapleau à l'Assemblée nationale, a récemment prononcé une conférence à l'occasion du Forum international des juristes francophones, tenu par la Faculté de droit de l'Université Laval en octobre 1999. Il a également participé au Colloque Canada/Royaume-Uni à Belfast en novembre 1999. Cet événement scientifique portait sur la décentralisation et la régionalisation.

vers le haut de la page

Gala Femmes de mérite 2000

Le Y des femmes de Québec tiendra la seconde édition de son gala bénéfice Femmes de mérite le 17 mai prochain à Québec. L'objectif de participation pour cette seconde édition est de 600 personnes alors que le YWCA de Québec souhaite amasser 80 000 $ pour poursuivre sa mission d'aide auprès des femmes.

Seul événement de ce genre à mettre en valeur le talent féminin, le gala Femmes de mérite est également unique dans sa raison d'être: il couronne non seulement le succès professionnel, mais également le cheminement personnel et l'engagement social d'une femme.

Le Y des femmes est présentement à la recherche de candidates qui ont contribué de façon exceptionnelle à l'amélioration de la condition féminine et de la collectivité en général dans l'une ou l'autre des catégories. Le grand nombre de candidatures reçues à la première édition a amené le Y à revoir le nombre de catégories. De sept l'an dernier, le nombre de catégories sera de dix pour l'édition 2000, soit Affaires et profession, Arts, culture et communication, Avancement de la femme, Éducation, Entrepreneurship, Jeune femme de mérite, Santé, Science et technologie, Services publics et communautaires et Sports et mieux-être.

Les cahiers de mise en candidature sont maintenant disponibles au Y des femmes de Québec au (418) 683-2155.

 

vers le haut de la page

Me Caroline Daoust (1986), Me Brigitte Chrétien (1999) et Me Renaud Dery (1998), tous trois de la section de Montréal, se sont récemment joints au cabinet Bélanger Sauvé. Me Daoust a complété des études en droit à l'Université de Montréal. Depuis 1986, elle a principalement oeuvré en litige commercial ainsi qu'en droit administratif où elle s'est spécialisée dans les domaines disciplinaire et professionnel. Me Daoust a pratiqué en cabinet privé depuis son admission au Barreau et s'est de plus impliqué dans différents conseils d'administration d'organismes à vocation humanitaire.

Me Brigitte Chrétien, est diplômée de l'Université de Sherbrooke. Elle oriente sa pratique dans le domaine du litige civil et commercial.

Me Renaud Dery, quant à lui, est diplômé en droit civil et common law de l'Université d'Ottawa. Il détient également une maîtrise en droit international des affaires du King's College London. Depuis son admission au Barreau, il pratique dans le domaine du droit commercial et corporatif.

vers le haut de la page

Me Marc Duclos (1975), de la section de Québec, a récemment été nommé directeur adjoint des services juridiques à la Régie de l'assurance-maladie du Québec.

vers le haut de la page

Me Luc Gagné (1996), de la section de Hull, vient de joindre, à titre de conseiller législatif, la section de la réglementation de la Direction des services législatifs du ministère fédéral de la Justice. Me Gagné a obtenu un baccalauréat en droit (LL.B.) et une maîtrise en droit (LL.M.) de l'Université Laval et détient un diplôme en rédaction juridique et en droit législatif de l'Université d'Ottawa. Il a également publié, tout récemment, Le processus législatif et réglementaire fédéral, paru aux Éditions Yvon Blais. Il s'agit de son deuxième ouvrage chez le même éditeur alors qu'en 1997, il publiait Le processus législatif et réglementaire au Québec.

vers le haut de la page

Me Valérie Beaudin (1991) et Me Luc Béliveau (1991), tous deux de Montréal, ont récemment été nommés associés au cabinet Pinsonnault, Torralbo, Hudon. Me Beaudin, diplômée en droit de l'Université d'Ottawa, pratique au sein du groupe litige général et commercial avec emphase sur la représentation des intérêts des créanciers et la réalisation des sûretés depuis 1991. Elle agit en tant que conseillère en matière commerciale et immobilière auprès d'institution financières, de prêteurs et de syndics en faillite et les représentent devant les tribunaux. Me Beaudin s'occupe également des intérêts des promoteurs immobiliers dans les relations locateurs-locataires incluant toutes les procédures litigieuses qui peuvent en découler.

Me Béliveau, pour sa part, est à l'emploi du cabinet depuis 1991. Il oeuvre principalement en litige commercial, immobilier et faillite et insolvabilité. Il resprésente les créanciers garantis, non-garantis et les syndics en faillite devant les tribunaux. Détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke, il est membre de l'Association du Barreau canadien, de la Jeune Chambre de commerce et du American Trial Lawyer Association.

vers le haut de la page

Me Jean Dessureault (1977) s'est joint à Me Gaétan Chorel (1978), Me Lyane Pellerin (1985), Me John Turpin (1987), Me Hélène Massicotte (1991), Me Stéphane Foisy (1993) et Me Magali Loisel (1996), tous de la section de la Mauricie, pour la mise sur pied d'une nouvelle étude. Située à Trois-Rivières, elle porte le nom de Chorel Dessureault Pellerin Turpin.