Stéphanie Lisa Roberts
Search
Annual registration Directory of lawyers

This content is currently unavailable in the requested language. Click here to see the french version of the page.

Candidats en lice

Me Stéphanie Lisa Roberts

Candidate au poste d'administrateur (Montréal) - 2 ans

Membre du Barreau depuis 2003

Élue

Présentation

Avocate plaidante auprès du ministère de la Justice du Québec depuis plus de 15 ans, l’engagement envers la fonction publique et la défense de la primauté du droit figurent au cœur de mes convictions et constituent le fondement de ma carrière juridique.

Tel qu’en font foi ma formation académique (sciences politiques et droit) et ma carrière auprès du bureau du Procureur général du Québec, je suis animée par le profond désir de servir la société et de contribuer à favoriser l’accès à la justice pour l’ensemble des justiciables.

Expériences et réalisations

C’est dans la poursuite de ces intérêts que je m’implique activement au sein de notre communauté juridique et plus particulièrement auprès du Barreau du Québec où j’ai occupé le poste d’administratrice durant les deux dernières années.

Implication au sein du Barreau du Québec
En tant qu’administratrice de 2018 à 2020, j’ai également participé à des comités ayant des mandats particularisés tels le Comité d’éthique et de gouvernance ainsi que le Comité sur le bien-être psychologique des avocats dont les travaux contribueront, je l’espère, à favoriser l’accès à des outils et à des ressources offrant des solutions aux difficultés vécues par certains de nos membres en lien avec le bien-être psychologique.

En raison de ma pratique en droit autochtone, je participe au Comité sur le droit en regard des peuples autochtones en vue de contribuer à la réflexion réalisé par ce comité relativement à une panoplie de sujets touchant les peuples autochtones du Québec.

C’est également en raison de mon expertise en droit autochtone que j’ai récemment été nommée au sein du Comité de conseil de la Commission de Vérité et Réconciliation, mis en place par la Fédération des ordres professionnels des juristes du Canada.

Professeur à l’École du Barreau du Québec, j’ai le grand plaisir de côtoyer de futurs collègues et de participer, un tant soit peu, à leur développement professionnel. En effet, cette tribune constitue à mon avis un endroit privilégié pour sensibiliser nos futurs collègues à l’importance de la rigueur intellectuelle et de l’intégrité dans l’exercice de notre pratique.

Implication au sein du Barreau de Montréal
En tant que membre de l’Association des juristes de l’État, je suis fière d’avoir participé activement aux démarches de celle-ci visant à améliorer l’efficacité du système judiciaire, démarches ayant menées à l’attribution collective, de concert avec l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales, de la plus haute distinction du Barreau de Montréal, soit la Médaille du Barreau de Montréal (2011-2012).

L’accès à la justice étant un chantier qui m’interpelle particulièrement, je me fais un devoir d’y contribuer par des efforts concrets. En ce sens, je retire une grande satisfaction des consultations que j’ai pu effectuer auprès des justiciables ayant un recours devant la Chambre criminelle des petites créances de la Cour du Québec, projet piloté par le Comité Pro Bono du Jeune Barreau de Montréal.

Dans la même veine et toujours dans le but de redonner à la communauté locale, je participe à chaque année au Salon Visez Droit.

As a member of the anglophone community and a member of the English-speaking section of the Bar of Montreal, I fully support the Barreau du Québec’s objective to reflect a culturally diverse membership base, one that reflects our current societal make-up. As an administrator, I would wish to contribute to upholding and expanding the measures in place in order to consolidate this laudable objective.

Objectifs

Dans l’exécution de sa mission de protection du public, le Barreau doit continuer à déployer des efforts pour soutenir l’accessibilité de la justice. M’investir davantage pour continuer à faire progresser ce dossier constitue mon objectif premier.

Tel qu’il ressort de mon implication passée, ma préoccupation principale a toujours été et demeure de faire en sorte que même les moins fortunés puissent bénéficier de conseils juridiques de qualité et de mesures susceptibles d’aplanir les difficultés pouvant se présenter dans le contexte de la revendication voire de la judiciarisation de droits.

Je voue un grand respect à nos institutions publiques et je crois fermement que tous les contribuables devaient pouvoir y bénéficier pleinement, et dans la même mesure. Selon moi, l’accessibilité accrue de la justice doit passer par un nivellement de l’écart de moyens qui existe entre les mieux nantis et les moins fortunés de notre collectivité.

L’un des grands défis de la gouvernance, quelle qu’elle soit, est de maintenir une cohérence dans la prise de décisions, cohérence qui résulte d’une connaissance approfondie de la mission et des objectifs de l’organisme.

Les deux ans passés à siéger au sein du Conseil d’administration et de certains des comités sous sa régie m’ont permis d’acquérir le bagage requis pour offrir une contribution avisée aux décisions du Conseil.

C’est dans ce contexte que je souhaite ardemment poursuivre les mandats entamés et continuer à offrir mon engagement envers la protection du public et le maintien de la primauté du droit.

Merci pour votre soutien.