La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais et le Barreau du Québec s’associent pour lancer le programme « Un travail d’équipe »
Search
Directory of lawyers

This content is currently unavailable in the requested language. Click here to see the french version of the page.

2022/12/15 Press releases 2021

La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais et le Barreau du Québec s’associent pour lancer le programme « Un travail d’équipe »

Le programme a pour but de sensibiliser les adolescents à la médiation comme approche de résolution de conflits dans le respect mutuel.

Montréal, le 15 décembre 2022 – Dans l’objectif de faciliter la résolution de conflits en milieu scolaire de niveau secondaire, alors que les élèves sont dans une période essentielle de leur développement émotionnel et relationnel, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais et le Barreau du Québec s’associent pour lancer le programme « Un travail d’équipe » ayant pour but d’enseigner les avantages de la médiation comme outil de développement personnel, de gestion de conflits, de recherche de solutions et de communication avec ses pairs. Un outil novateur, en cohérence avec les objectifs du nouveau cours « Culture et citoyenneté québécoise » qui a remplacé le cours d’éthique et culture religieuse dans les écoles du Québec.

Dans l’ensemble, ce programme vise à enseigner aux jeunes du secondaire, en plein développement de leur affirmation personnelle, qu’il existe des moyens respectueux et bien encadrés pour résoudre des conflits. À titre d’exemple, les travaux scolaires en équipe peuvent parfois mener à certaines confrontations au cours desquelles un élève peut se sentir lésé ou humilié, victime d’une injustice ou d’un impair, sans savoir comment s’affirmer afin de résoudre la situation dans le respect de tous. C’est ici que le programme « Un travail d’équipe » peut se montrer précieux en venant aider à développer des habiletés en gestion des conflits en milieu scolaire par le biais de la médiation.

« Notre fondation a beaucoup d’expérience dans le développement d’outils pédagogiques ayant pour but d’accompagner les jeunes dans leurs apprentissages sociaux et émotionnels, et l’application pratique et théorique de la médiation doit également être enseignée afin de modéliser des comportements prosociaux adéquats, déclare Jasmin Roy, président de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. En travaillant de près avec le Barreau du Québec, nos expertises respectives ont mené à l’élaboration d’un programme innovant qui jouera un rôle important dans la mise en place d’une culture de médiation en milieu scolaire. Il s’agira d’un outil supplémentaire dans la création d’environnements sains, respectueux et bienveillants. Il ne s’agit pas ici de viser seulement la dynamique au sein d’une école, mais de sensibiliser les jeunes à l’application de ces mêmes principes de respect mutuel envers les amis, la famille et les collègues, et ce, tout au long de leur vie. »

Trois activités afin de bien enseigner les bases de la médiation

Le programme « Un travail d’équipe », élaboré par Guylaine Bachand (avocate) et Violette Duguay (psychoéducatrice), s’appuie sur trois activités indépendantes mais interreliées afin de démontrer et d’expliquer les processus de résolution des conflits grâce à la médiation. La première activité est animée par l’enseignant ou l’enseignante, qui présente trois vidéos démontrant un groupe d’élèves travaillant sur un projet scolaire collaboratif, mais dont certains membres se retrouvent en conflit. Cette activité servira non seulement d’exercice de discussion et de réflexion pour les élèves, mais également de base pour la suite de ce programme d’apprentissage.

La deuxième activité sera présentée bénévolement par un médiateur ou une médiatrice accrédité(e) par le Barreau du Québec. Il sera alors question des principes de la médiation et de la justice participative, et d’expliquer comment l’application de ces principes peut servir à résoudre des conflits et des différends pouvant survenir entre les jeunes dans leur vie quotidienne.

Pour clore cette portion de l’apprentissage, la troisième activité permettra à l’enseignant ou à l’enseignante de faire un retour sur les principes, les exemples et les théories abordés, de revoir les apports et bienfaits qu’une médiation bien encadrée peut apporter, et de souligner auprès des jeunes que le recours à la médiation, lors d’une situation conflictuelle, est également un excellent et important outil en matière de saines relations sociales et émotionnelles.

Transformer les perceptions, développer une nouvelle culture

« Le Barreau du Québec se réjouit de collaborer au développement et à la mise en œuvre du projet éducatif Un travail d’équipe, qui vise à instaurer la culture de la médiation dans nos écoles », déclare Me Catherine Claveau, bâtonnière du Québec. « Par sa participation, le Barreau du Québec espère contribuer à faire naître chez les jeunes une autre façon de voir et de régler les conflits afin que la justice soit considérée comme un espace de solution et non comme un lieu de confrontation. L’accès à la justice est au cœur des préoccupations du Barreau, ajoute la bâtonnière, et nous sommes convaincus que l’amélioration de l’accès à la justice passe par l’éducation juridique des jeunes. »

Le Barreau du Québec rappelle que dans notre société, très peu de problèmes juridiques se rendent devant les tribunaux et que la plupart des différends se règlent à l’extérieur du système traditionnel. Il est donc utile d’intervenir le plus tôt possible dans un processus de remédiation des conflits, afin d’aider les gens de la manière la plus efficiente. « Instaurer une culture de la médiation au sein de nos écoles est important, car cela vient renforcer l’éducation juridique des jeunes ainsi que les notions d’accès à la justice », souligne Me Claveau.

En plus du matériel, des contenus et des discussions pédagogiques, le programme « Un travail d’équipe » prévoit la présence occasionnelle d’avocats et d’avocates bénévoles dans les écoles secondaires, ceci dans le but d’élargir les discussions portant sur la médiation et d’élaborer davantage sur le système de justice du Québec auprès des élèves.

 

La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais
Créée en 2010, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais est un organisme de bienfaisance et communautaire dont la mission consiste à créer des milieux positifs et bienveillants en cohérence avec les objectifs (SDG) fixés par les Nations Unies. La Fondation sensibilise, éduque, soutient et contribue à la recherche de solutions durables aux problèmes de violence, de discrimination et d’intimidation dans tous les milieux de vie, qu’ils soient éducatifs, au travail et dans tous les environnements de vie des aînés. L’adoption de saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles figure au cœur de son approche, qui a pour but de favoriser l’inclusion de tous et de prévenir les problèmes de santé mentale tant au Canada que partout ailleurs dans le monde. Jasmin Roy et Sophie Desmarais, marraine de la Fondation, sont désormais inscrits auprès des Nations Unies comme représentants de la société civile ECOSOC.

Le Barreau du Québec
Le Barreau du Québec est l’ordre professionnel encadrant la pratique de plus de 29 000 avocates et avocats de tous les domaines de droit. Il a pour mission d’assurer la protection du public, de contribuer à une justice accessible de qualité et de défendre la primauté du droit. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d’analyses et de recommandations de ses comités consultatifs et groupes d’experts.

Contact médias

Raphaël Rochette
rrochette@zonefrancheRP.com
514 923-9092

Also worth reading

2022/10/12 Press releases 2021

39e édition de la Clinique juridique téléphonique

Le JBM se mobilise pour la population québécoise

2022/10/03 Press releases 2021

Récipiendaires de la distinction Ad. E.

Le Barreau du Québec annonce les neuf avocats émérites de 2022

2022/09/14 Press releases 2021

Face au sous-financement chronique

Le Barreau du Québec réclame une priorisation de la justice

2022/08/25 Press releases 2021

Aide juridique

Le Barreau du Québec annonce la conclusion d’une première entente

All press releases 2021