Web-pro

Activités médias et positions

Communiqués 2017


Retour à la liste des communiqués
1 novembre 2017
Communiqué
Soyons confiants : Demandons plus à nos institutions, mais ne les rejetons pas

Montréal, le 1er novembre 2017 – Dans la foulée de l’arrestation du parlementaire Guy Ouellette par l’Unité permanente anticorruption (UPAC), la semaine dernière, le Barreau du Québec réitère sa confiance dans les institutions et souhaite qu’on puisse aborder les questionnements fondamentaux sur celles-ci dans la sérénité et sans précipitation.

« Il faut reconnaître que l’arrestation d’un élu siégeant à l’Assemblée nationale n’a rien de banal, a fortiori lorsque ce parlementaire préside une commission parlementaire chargée de l’étude d’un projet de loi visant notamment la structure policière qui procède à son arrestation. La situation est préoccupante, mais nous nous en sortirons », déclare le bâtonnier du Québec, Me Paul-Matthieu Grondin. Le bâtonnier ajoute qu’on ne devrait pas céder à la pression de formuler à toute vitesse des solutions alors que tant d’éléments manquent encore pour comprendre la situation dont sont témoins actuellement les parlementaires et les citoyens québécois. « Cette situation mérite qu’on prenne le temps de mener une réflexion en profondeur afin d’adopter les solutions et les balises qui s’imposent », précise le bâtonnier.

Rappelant l’importance d’analyser les événements récents avec impartialité et désintéressement, Me Grondin estime qu’une réflexion constructive devra être menée sur les mécanismes de surveillance d’organismes tels que l’UPAC, ainsi qu’il est prévu pour tous ceux dotés de pouvoirs d’enquête, de vérification et de prévention. « Le Barreau offre au gouvernement son expertise et ses services pour améliorer les mécanismes de surveillance et d’imputabilité », explique Me Grondin.

Le Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’Ordre professionnel de plus de 26 500 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d’analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin d’assurer la protection du public, le Barreau du Québec surveille l’exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient ses membres dans l'exercice du droit.


Demande journalistique ou entrevue


              

Barreau du Québec

© Barreau du Québec 2007-

Déclaration de confidentialité et conditions d’utilisation

NAVIGATEURS SUPPORTÉS | RÉALISATION DU SITE
Mise à jour : Fri Nov 17 09:10:43 EST 2017