Alex Goupil
Recherche
Bottin des avocats

Candidats en lice

Alex Goupil

Candidat au poste d'administrateur (Montréal) - 2 ans

Membre du Barreau depuis 2009

Présentation

Je suis conseiller juridique pour l’Université Concordia et je suis membre du Barreau du Québec depuis 2009, en plus d’être membre du Barreau de l’Ontario. Après m’être impliqué dans de multiples comités, j’ai siégé au Conseil d’administration du Jeune Barreau de Montréal de 2015 à 2018, dont un an en tant que secrétaire-trésorier, et au Conseil d’administration du Barreau de Montréal de 2018 à 2021. Depuis plus de dix ans maintenant, je suis aussi impliqué dans la profession via différents comités, activités et reconnaissances : rédacteur en chef de L’ExtraJudiciaire, participation à la Clinique juridique téléphonique du JBM, nomination au Gala Les leaders de demain du JBM dans la catégorie Contentieux, implication dans le comité Communauté LGBTQ2+ du Barreau de Montréal, pour en nommer quelques-uns.

Expériences et réalisations

Me Alex Goupil est diplômé en droit civil de l’Université d’Ottawa et détient un diplôme d’études supérieures spécialisées en Common law de l’Université de Montréal. Après avoir effectué un stage dans une institution financière à Paris, il a œuvré en tant que conseiller juridique au public et au privé et travaille aujourd’hui en droit contractuel, droit de la construction et droit immobilier à l’Université Concordia.

Au sein du Jeune Barreau de Montréal, MGoupil a contribué à fournir des services au public et aux membres comme la Clinique juridique téléphonique, la promotion de l’information juridique, la publication de L’ExtraJudiciaire, l’organisation de nombreuses conférences et activités de réseautage pour les jeunes avocats.

En tant qu’administrateur du Barreau de Montréal, il a contribué au soutien de la mission du Barreau de Montréal, soit la protection du public et le soutien aux membres de la section dans l’exercice de la profession, tout en s’assurant de la gestion responsable de la section. MGoupil s’est aussi impliqué au sein du comité Communauté LGBTQ2+.

Objectifs

Mes objectifs sont les suivants :

  • Assurer la gestion responsable du Barreau du Québec : Le rôle principal d’un administrateur étant de veiller aux intérêts de l’organisme qu’il administre, je veux veiller aux meilleurs intérêts du Barreau du Québec et au respect de sa mission. La continuité dans la bonne gestion du Barreau permettra aussi de maintenir les cotisations au niveau actuel ou d’accorder une diminution de la cotisation. Cet objectif ne peut se réaliser sans une gestion responsable des ressources financières du Barreau.
  • Veiller à une gouvernance saine et raisonnée : Afin que la gouvernance d’un organisme soit saine et raisonnée, celle-ci ne doit pas reposer sur des dogmes intouchables. Il est primordial que les règles, les processus et les comportements qui ensemble régissent une organisation soient constamment sondés et validés. Une organisation aussi forte que le Barreau du Québec bénéficie d’une réputation enviable qui lui permet d’assoir fermement son autorité et sa légitimité dans l’exercice de ses compétences et ses pouvoirs. Le rôle de l’administrateur est de veiller au maintien et à l’amélioration de cette gouvernance en questionnant régulièrement les processus, et en instaurant des changements lorsque l’amélioration est possible.
  • Promouvoir un Barreau accueillant, inclusif et diversifié : L’inclusion et la diversité sont des sujets qui me tiennent à cœur. Je suis d’avis que toute institution bénéficie d’une introspection relativement à l’inclusion et à la diversité. L’actualité nous démontre que le travail reste à faire et j’aimerais voir le Barreau se doter de politiques modernes d’inclusion et de diversité. Les membres et les institutions du Barreau gagneront d’une représentativité accrue des personnes autochtones, noires et de couleur, ainsi que de la diversité de genres et sexuelle. Également en lien avec cet objectif, et suite à la publication par le Barreau du Québec du Rapport Enquête sur le harcèlement et les violences à caractère sexuel dans la pratique du droit, il est primordial que celui-ci ne reste pas lettre morte. En plus de faire un travail de sensibilisation, d’information et de prévention, il est important que le Barreau développe des pistes de solutions inspirées du Rapport et qu’un suivi se fasse afin de bâtir sur ces acquis.
  • Encourager des canaux de communication efficace entre le Barreau et ses membres : Travail entamé depuis quelques années déjà, je crois qu’il est important de poursuivre dans cette voie de transparence et d’optimisation des outils de communication du Barreau.
  • Promouvoir l’excellence des membres et de la pratique : L’excellence des membres passe par l’accès aux ressources. Que ce soit par l’accès gratuit aux plumitifs, l’accès à de la formation continue de qualité à faible coût ou gratuitement ou à un accompagnement des jeunes avocats, plusieurs initiatives contribuent à l’amélioration personnelle des membres et, par le fait même, au renforcement de la profession dans son tout. La protection du public s’inscrit dans un objectif d’amélioration constante de la qualité et de l’accessibilité des services offerts par les membres du Barreau.