Jean-Sébastien Boudreault
Recherche
Inscription annuelle Bottin des avocats

Candidats en lice

Jean-Sébastien Boudreault

Candidat au poste d'administrateur (Montréal) - 2 ans

Membre du Barreau depuis 2001

Présentation

Gestionnaire aguerri et proactif, avec près de 20 ans d’expérience. Capable de travailler sous pression et de mener plusieurs dossiers de front. Dirigeant possédant un esprit créatif, une intelligence relationnelle et un sens aigu du devoir bien accompli. Rassembleur, motivateur et joueur d’équipe aimant relever des défis et travailler à l’avancement de la société. Avocat chevronné avec une connaissance approfondie des rouages de la gestion d’organisme à but non lucratif. Habile vulgarisateur ayant une vaste expérience comme conférencier et porte-parole. Impliqué dans le milieu des OBNL depuis près de 30 ans.

Membre du Barreau du Québec depuis 2001, j’ai été président de l’Association québécoise des avocats en immigration de 2013 à 2018, vice‑président de Fierté Montréal de 2008 à 2020 et j’ai joué, de 2004 à 2008, un rôle actif au sein de la section du droit de l'immigration de l'Association du Barreau canadien. De 2018 à 2020, j’ai été membre du Conseil d’administration du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI).

À la suite de mes études à la maîtrise en droit international public de l’Université de La Réunion (1999) ainsi que d’un diplôme en droit de l’Université Laval (2000), j’ai amorcé ma carrière en 2002 à titre d’avocat spécialisé en droit international des affaires et de l'immigration au cabinet de Mandeville et Associés, à Hong Kong, pour ensuite être directeur de leur bureau de Beijing en 2003. Fort de mon expérience en gestion, je suis appelé à revenir à Montréal en 2004 afin de mettre sur pied et diriger le bureau de Montréal.

En 2006, je me suis joint à titre d’avocat au cabinet Robinson Sheppard Shapiro, où j’ai approfondi mes compétences en droit pour les immigrants entrepreneurs et investisseurs. J’ai aussi été appelé à partager mes connaissances sur le sujet dans le cadre de conférences et de séminaires à l’attention de différents clients et partenaires. En 2007, j’ai ouvert mon propre cabinet, où j’avais la responsabilité de la gestion des affaires courantes du bureau, tout en réalisant les entrevues à Damas, Montréal, Hong Kong, Paris et en Turquie pour les immigrants investisseurs et entrepreneurs. J’étais également responsable des séminaires et des conférences pour de multiples organisations au Canada, en Asie et au Moyen Orient. De 2015 à 2018, j’ai agi à titre d’avocat conseil en charge du recrutement de clients, de gestion des dossiers et de conseiller en immigration pour la firme Alepin Gauthier. J’ai par la suite fait partie de l’équipe de Nadia Barrou Avocate jusqu’en 2020.

L’implication sociale est pour moi d’une importance capitale afin de faire avancer les causes qui me tiennent à cœur et de me garder informé sur des enjeux sociaux auxquels sont confrontés les communautés socialement vulnérables et discriminés. Ainsi, je m’implique depuis ma jeunesse dans le milieu communautaire.

Parallèlement à mes expériences professionnelles, j’ai choisi, en 2006, de mettre mes talents au profit des premiers Outgames mondiaux de Montréal 2006, à la fois au sein de l’équipe de marketing-communication et en tant que conseiller juridique du comité d’organisation. Après cette première édition réussie, j’ai joint le Conseil d’administration de l’Association sportive internationale gaie et lesbienne (GLISA), où j’ai été l’un des négociateurs du contrat de licence pour la seconde édition qui s’est tenue à Copenhague.

De 2007 à 2020, j’ai fait partie intégrante de Fierté Montréal, d’abord en siégeant au Conseil d'administration, puis à titre de vice-président. Sous ma direction, l’organisation a vu son budget, ses effectifs, sa visibilité et sa taille augmenter considérablement, passant de 70 000 visiteurs en 2007 à plus de 3,4 millions en 2019. Dans le cadre de mes fonctions, j’ai été non seulement responsable de la gestion des ressources ainsi que des projets, mais j’ai également eu le mandat de négocier les ententes avec les différents paliers de gouvernement, soit municipal, provincial et fédéral, ainsi qu’avec les partenaires privés.

Je suis maintenant président du Groupe Art Era qui a été le premier organisme à lancer un festival d’humour de style ciné-parc en pleine pandémie. Nous avons utilisé ce festival pour parler de santé mentale et nous avons remis des fonds à un organisme qui aide les gens aux prises avec des problèmes de santé mentale. De plus, je suis vice-président affaires juridiques de Sport Era, une compagnie qui se spécialise dans les courses à obstacles pour femmes. Nous organisons des courses au Canada et aux États-Unis et, depuis la création de notre course, MudGirl, il y a trois ans, nous avons remis plus de 160 000 $ à des fondations dédiées au cancer du sein.

Je suis animé par l’atteinte de la pleine reconnaissance des droits des groupes socialement discriminés, je pense qu’en 2021 il est important d’avoir une belle diversité dans nos instances décisionnelles et qu’il est primordial de travailler à éliminer les sources de discrimination. Je suis une personne dévouée et socialement engagée. Je suis convaincu que mon expérience saura contribuer à l’atteinte des objectifs du Conseil d’administration du Barreau du Québec pour la section de Montréal. Je suis une personne engagée, motivée et polyvalente qui apporterait une vision différente et complémentaire au Barreau.

Expériences et réalisations

  • Être reconnu comme une référence en immigration, ayant donné des conférences sur le sujet un peu partout dans le monde depuis 2002.
  • Développer des liens solides avec les fonctionnaires et les ministres permettant de faire avancer plusieurs dossiers tant dans les domaines de l’immigration que pour l’avancement des droits 2SLGBTQ+.
  • Faire de Fierté Montréal le plus grand festival 2SLGBTQ+ du Canada et de la Francophonie avec un achalandage de 3,4 millions d’entrées.
  • Augmenter le budget de Fierté Montréal de 100 000 $ à près de 8 millions de dollars en 10 ans.
  • Développer des partenariats forts et durables au Canada et à l’étranger tant pour les différentes entités avec qui j’ai travaillé que pour les communautés 2SLGBTQ+.
  • Représenter les communautés 2SLGBTQ+ en milieux hostiles (Ukraine, Kenya, Laos, Pologne, Inde, etc.) afin de défendre leurs droits, et ce, même au péril de ma propre sécurité (je crois qu’il est important de reconnaître nos privilèges et de les utiliser pour défendre les minorités et faire avancer les droits humains).
  • Créer le premier bureau d’avocat québécois à Beijing en 2002.
  • Faciliter l’injection de plus de 120 millions de dollars dans l’économie québécoise en représentant des investisseurs potentiels de plusieurs pays désirant investir au Québec.
  • Créer le premier festival d’humour au volant en pleine pandémie et sensibiliser la population à l’importance de prendre soin de la santé mentale des gens.
  • Participer à plusieurs conférences, commissions parlementaires, colloques et forums tant sur l’immigration que sur la défense des droits des communautés 2SLGBTQ+ au Canada et partout dans le monde.

Objectifs

Je suis persuadé que mon expertise en droit de l’immigration, en gestion d’équipes et de projets, jointe à ma grande expérience en négociation auprès des instances gouvernementales, font de moi un candidat idéal afin de contribuer à l’atteinte des objectifs du Conseil d’administration du Barreau du Québec, plus spécifiquement concernant les aspects suivants :

  • Assurer une meilleure représentation de la diversité, incluant les communautés ethnoculturelles ainsi que de la diversité sexuelle et de genre, au sein du Conseil d’administration du Barreau du Québec pour la section de Montréal;
  • Aider les membres du Barreau aux prises avec des problèmes de santé mentale car la pandémie a contribué à l’augmentation des problèmes en santé mentale et a affecté plusieurs de nos collègues;
  • Faire progresser le développement de la profession pour les minorités et dans le domaine spécifique du droit de l’immigration, un droit d’avenir souvent trop peu connu;
  • Poursuivre et faire avancer le dossier de l’aide juridique qui est encore un dossier d’actualité touchant grand nombre de mes collègues. Il faut atteindre des tarifications intelligentes tout en étant accessibles, et ainsi augmenter le nombre d’avocats pouvant accepter ces dossiers;
  • Permettre au Conseil d’administration d’atteindre de nouveaux sommets, grâce à mon expérience à siéger au sein de multiples et différents conseils d’administration, à l’échelle nationale et internationale;
  • Faciliter et renforcer les relations du Barreau du Québec auprès des différents paliers de gouvernement, grâce à mon expertise en ce sens et aux contacts que j’ai développés dans ma carrière avec les différents partis politiques provinciaux et fédéraux;
  • Améliorer les relations du Barreau du Québec pour la section de Montréal auprès de ses membres hors Québec, qui sont plus nombreux dans cette section, en leur accordant une écoute et une voix leur permettant d’apporter leur expertise et de profiter de la nôtre. Pour avoir travaillé à l’étranger, je suis sensible au fait que les membres hors Québec se sentent parfois délaissés par le Barreau.

Je présente ma candidature afin de continuer à m’impliquer auprès de mes pairs et de mettre mes compétences au service du Barreau et de mes collègues.