ATTENTION : Les archives du Journal du Barreau vous sont présentées telles qu'elles ont été déposées sur le Web au moment de leur publication. Il est donc possible que certains liens soient non fonctionnels et que certains renseignements soient périmés.

Pour toute question ou commentaire concernant le Journal, communiquez avec journaldubarreau@barreau.qc.ca

Visitez la page officielle du Journal du Barreau sur le site Web du Barreau du Québec.

 

Une série documentaire présentée au Canal D

Les procès chocs

Marius Marin

Tous les mardis soir, à 20 h, jusqu'au 21 décembre prochain, le Canal D présente une série de 13 documentaires thématiques « proposant une information et une réflexion sur l'appareil judiciaire en décrivant ses rouages, le travail de ses acteurs et les difficultés auxquelles ils se confrontent. » Les procès chocs, produite par Ronald Brault, Jacques W. Lina et Daniel Proulx, de Trivium Productions, et animé par Gilbert Sicotte aborde une foule de sujets, allant de la violence conjugale (qui était présenté le 28 septembre) au phénomène des délateurs-témoins, des procès dits « politiques » aux tribunaux d'appel, en passant par une réflexion sur l'institution du jury ou de la difficulté de faire reconnaître des aveux en cour.

Gilbert Sicott
Gilbert Sicott

Le premier épisode, dévoilé à la presse le 16 septembre dernier, abordait le problème de la violence conjugale et présentait les causes de Jane Hurshman, Angélique Lavallée et Micheline Vaillancourt. Ayant admis avoir tué l'homme avec qui elles vivaient, les trois femmes ont connu un sort différent devant la justice canadienne. L'épisode, qui fait état des procès des trois femmes, aborde notamment la notion du syndrome de la femme battue.

« Chacun des épisodes correspond à un thème générique, lequel traite de trois affaires criminelles soumises à un questionnement et à une réflexion suggérés par le présentateur, de dire les auteurs. Chacune des histoires constitue un palier dans la progression théorique de cette démonstration. » Des spécialistes sont mis à contribution au fil des émissions, notamment Me Sophie Bourque, Me Élise Groulx et Me Theresa Kennedy, de même que les juges Michel Proulx, de la Cour d'appel du Québec, et Yves Mayrand, de la Cour supérieure du Québec. Des journalistes, proches de l'actualité judiciaire, sont aussi interpellés pour donner leur vision du système de justice, notamment Yves Boisvert de La Presse, Richard Hénault du journal Le Soleil et Alan Hustak de The Gazette.

Alors, tous les mardis, à 20 h, jusqu'au 21 décembre, au Canal D.