ATTENTION : Les archives du Journal du Barreau vous sont présentées telles qu'elles ont été déposées sur le Web au moment de leur publication. Il est donc possible que certains liens soient non fonctionnels et que certains renseignements soient périmés.

Pour toute question ou commentaire concernant le Journal, communiquez avec journaldubarreau@barreau.qc.ca

Visitez la page officielle du Journal du Barreau sur le site Web du Barreau du Québec.

 

Candidat à la vice-présidence

Claude G. Leduc

Claude G. Leduc, avocat

Depuis mon arrivée au Barreau en 1977, j'ai consacré l'essentiel de ma pratique aux domaines reliés au litige commercial, au droit administratif ainsi qu'au droit disciplinaire et c'est avec beaucoup de fierté que je présente ma candidature à la vice-présidence du Barreau du Québec. Claude G. Leduc

J'exerce ma profession au sein de la société d'avocats MERCIER LEDUC, que j'ai fondé il y a maintenant plus de 20 ans, une société composée de sept avocats. Mon implication au Barreau remonte à plusieurs années. J'ai été professeur à l'École du Barreau de 1983 à 2001 et j'y ai enseigné le droit de la preuve, des obligations, des contrats et des sûretés. J'ai agi comme président du comité de discipline du Barreau de 1993 à 2000 et comme membre du comité d'accès à la profession durant les trois dernières années. De plus, de 1998 à 2000, j'étais membre du conseil de Barreau de Montréal, ce qui m'a permis de siéger à tous les conseils généraux durant cette période. Cette année j'ai accepté avec plaisir de présider le comité organisateur du congrès du Barreau.

J'ai maintenant le goût de m'impliquer davantage et d'être au service des membres du Barreau.

Concilier les intérêts des membres et la protection du public

Tous reconnaissent que notre profession, à l'image de la société dans laquelle nous vivons, est dans un tournant important. Comme membre du Barreau du Québec, il nous est impossible de passer outre à sa mission première, soit la protection du public, la protection de nos clients. Simultanément, notre Ordre professionnel doit aider ses membres à faire face à ces changements. L'un ne va pas sans l'autre. Ensemble, nous pouvons nous donner les outils nécessaires pour nous permettre de relever les défis de notre vie professionnelle.

Mes priorités

Dans cette perspective, voici mes priorités:

MAXIMISER la place des jeunes avocats et avocates;

FAVORISER dans tous les secteurs le rôle des avocates;

MAINTENIR à un haut standard de qualité et d'excellence l'image de notre profession et PRÉSERVER tous nos champs de pratique;

ENCOURAGER tous nos membres à participer aux affaires et aux orientations de notre Ordre professionnel.

Vous conviendrez avec moi que s'il est facile d'identifier les problèmes reliés à notre profession et à son exercice, tels ceux reliés aux revenus insuffisants, au stress et à l'insécurité, à l'arrivée des nouvelles technologies, aux coutumes inéquitables, à la pratique solitaire et au sentiment d'éloignement, il est beaucoup plus difficile de trouver et d'apporter rapidement des solutions. Je vous soumets que c'est en s'impliquant et en apportant une aide positive que nous pourrons ensemble trouver concrètement des solutions et veiller à leur application.

Mon approche

Je vous propose un leadership dynamique ,transparent, à l'écoute de tous et chacun des membres du Barreau. Les jeunes constituent maintenant une partie importante de nos membres et ce sont eux qui verront bientôt à orienter notre profession. Pratiquant au sein d'une petite étude, je suis particulièrement sensibilisé et concerné par les contraintes reliées à ce type de pratique. Je ferai tout en mon pouvoir pour permettre aux jeunes de s'impliquer davantage, en leur proposant un cadre adapté à leurs réalités, en les conviant systématiquement à s'impliquer auprès de leur Ordre professionnel et à nous faire part de leurs attentes.

Les avocates composent aujourd'hui plus de quarante pour cent de nos membres et elles constitueront dans un très proche avenir la majorité des membres du Barreau. Elles ont certes besoin de soutien pour favoriser et maximiser leur rôle dans tous les domaines de notre profession. Je propose à cet effet de réviser tous les moyens disponibles pour maximiser la place des avocates.

Je crois fermement à l'importance de notre profession dans la société et au devoir des avocates et avocats de défendre les droits et intérêts des justiciables. Pour ce faire, c'est en nous donnant à tous les moyens de maintenir l'excellence, que l'image de notre profession sera rehaussée. J'entends consacrer mes énergies en ce sens.

Tous les membres du Barreau du Québec devraient s'impliquer, et à titre de vice-président du Barreau je m'engage à être à votre écoute et à vous encourager à vous impliquer dans l'avenir de notre Ordre professionnel; il y va de notre intérêt à tous.

Servir les avocates et avocats

Si vous m'accordez votre confiance et votre appui, je m'engage à servir les avocates et avocats de toutes les sections, à comprendre vos préoccupations et vos intérêts et à trouver les solutions appropriées. Je crois que c'est au sein du Barreau que nous avons le plus de possibilités et de chances de faire valoir nos attentes et de les réaliser.

Ensemble nous pourrons nous donner les moyens de relever les défis de notre pratique.

Je me permets donc de solliciter votre appui.

Me Claude G. Leduc
Associé de la société MERCIER LEDUC
cleduc@mercierleduc.qc.ca