Distinction Avocat émérite - Hommages et reconnaissances | Le Barreau du Québec
Search
COVID-19 Directory of lawyers

This content is currently unavailable in the requested language. Click here to see the french version of the page.

Hommages et reconnaissances

Distinction Avocat émérite

Le Barreau du Québec a résolu, lors de la réunion du Conseil général du mois de mars 2007, d'instituer une distinction honorifique, afin de promouvoir l'image de la profession d’avocat par la mise en valeur de ses membres les plus méritants. Cette distinction est connue sous le vocable de Avocat émérite et permet à tout membre détenant cet honneur d’adjoindre après son nom l’abréviation « Ad. E. ».

L’attribution se fait parmi les membres qui se distinguent par l'excellence de leur carrière professionnelle, leur contribution exceptionnelle à la profession ou encore leur rayonnement exceptionnel dans leur milieu social et communautaire ayant rejailli sur la profession d’avocat.

Les avocats émérites de l’année 2020

  • Me Alain Arsenault, Ad. E. (Montréal)
  • Me Louis Bossé, Ad. E. (Montréal)
  • Me Normand Boucher, Ad. E. (Québec)
  • Me Danielle Chalifoux, Ad. E. (Montréal)
  • Me Bernard Colas, Ad. E. (Montréal)
  • Me Irwin Cotler, O.C., Ad. E. (Montréal)
  • Me Hugo Cyr, Ad. E. (Montréal) 
  • Me Sharon Gail Druker, Ad. E. (Montréal)
  • Me Dominique Goubau, Ad. E. (Québec)
  • Me François Grondin, Ad. E. (Montréal)
  • Me Richard Roy, Ad. E. (Montréal)
  • Me Miville Tremblay, Ad. E. (Saguenay–Lac-Saint-Jean)
  • Me Jocelyn Verdon, Ad. E. (Québec)

Proposer une candidature

Note La date limite pour proposer des candidatures était le 15 juillet 2021. Les distinctions honorifiques Avocat émérite de l’année 2020 et 2021 seront décernées lors d’une cérémonie spéciale qui aura lieu en novembre 2021 si la situation sanitaire le permet.

Comment proposer une candidature?

Les candidatures à la distinction Avocat émérite doivent être soumises au Comité de sélection par un proposant, appuyées par au moins cinq membres du Barreau du Québec au moyen d'un formulaire de candidature et d'un dossier de présentation contenant les informations pertinentes sur les réalisations du candidat.

Afin d’assurer le respect de la vie privée des candidats, les candidatures sont confidentielles.

Le formulaire de candidature doit être rempli et retourné par un proposant à l’adresse suivante : avocat_emerite@barreau.qc.ca

Port du titre

Lorsqu’il accepte de recevoir le titre d’Avocat émérite, l’avocat confirme qu’il satisfait tous les critères de sélection et s’engage à les respecter.

L’avocat émérite pourra faire usage du titre tant et aussi longtemps qu’il fera preuve de probité.

Les détenteurs du titre d'Avocat émérite (Ad. E.) inscrits au Tableau de l’Ordre sont seuls autorisés à porter l’épinglette distinctive et à utiliser l’abréviation « Ad. E. » après leur nom.

Politique de retrait du titre

Critères emportant le retrait automatique

Le membre détenant le titre d'Avocat émérite (Ad. E.) perd le droit de porter ce titre dès qu’il est radié ou suspendu du Tableau de l’Ordre pour cause disciplinaire.

Les membres qui cessent d’être inscrits au Tableau de l’Ordre à la suite d’une démission ou la nomination à un poste incompatible avec l’inscription au Tableau de l’Ordre ne perdent pas la distinction, bien qu’ils ne puissent se désigner comme Avocat émérite (Ad. E.), à moins d’être réinscrits au Tableau de l’Ordre.

Critères emportant le retrait au démérite

Le membre détenant le titre d'Avocat émérite (Ad. E.) perd le droit de porter ce titre sur décision du Conseil d’administration :

  • Lorsque, sur recommandation du Comité de sélection suivant une proposition provenant d’un membre de l’ordre ou du public, le Conseil d’administration considère que le membre a terni l’image de la profession. Il en est ainsi, notamment, lorsque la conduite du détenteur du titre peut constituer une atteinte aux valeurs de l’Ordre, ou est de nature à compromettre la confiance du public à l’égard de l’Ordre ou de ses membres.
  • Lorsque, suite à une décision disciplinaire autre que celle concernant la radiation du membre ou sa suspension, le Conseil d’administration considère que ce membre a terni l’image de la profession.

Toute personne peut soumettre au secrétaire de l’Ordre une proposition de retrait du titre Avocat émérite (Ad. E.) et les justifications au soutien d’une telle demande. Le contenu de cette proposition est confidentiel.

Le secrétaire de l’Ordre soumet au Comité de sélection cette proposition pour information et recommandation au Conseil d’administration.

Après avoir informé le Conseil d’administration de la proposition de retrait, le secrétaire de l’Ordre transmet un avis à l’avocat émérite visé par la proposition.

Cet avis comprend :

  • Les faits allégués dans la proposition de retrait;
  • La possibilité pour l’avocat émérite visé de soumettre ses observations au secrétaire de l’Ordre;
  • Le délai pour le faire;

Une fois le délai écoulé, la proposition de retrait suivra son cours, et ce, même si l’avocat émérite visé par la proposition ne soumet pas ses observations écrites.

Décision quant au retrait au démérite

La décision de retirer le titre au membre ou non, lorsque cette décision est prise suite à une recommandation du Comité de sélection, doit être prise aux 2/3 de ses membres pour être valide si elle va à l’encontre de la recommandation du Comité de sélection.

Cette décision est finale et sans appel.

Décision quant au retrait automatique

La décision de retirer le titre au membre ou non lorsque cette décision est prise au vu du dossier disciplinaire (donc lorsqu’elle ne se rapporte pas à la radiation ou la suspension du membre) doit être prise aux 2/3 de ses membres pour être valide.

Cette décision est finale et sans appel.

Application de la procédure de retrait

La procédure de retrait du titre Avocat émérite (Ad. E.) établie dans la présente Politique s’applique à tout membre de l’Ordre qui a reçu la distinction.